Video Karaoke La complainte du progrès - Boris Vian

Este tema es una versión de La complainte du progrès, que popularizó Boris Vian

Formatos disponibles:

CDG
MP4
WMV
KFN
?

El formato CDG (también llamado CD+G o MP3+G) es compatible con la mayoría de los reproductores de karaoke. Incluye un MP3 y la letra sincronizada.

Los archivos MP4 pueden reproducirse en MAC OS X y Windows 7 de manera predeterminada.
Si tienes Windows XP o Vista, puedes utilizar Windows Media Player 12.

Para reproducir nuestros WMV karaokes necesitas utilizar hardware y software compatibles.

Si estás utilizando Windows XP o Vista, Windowss Media Player está instalado por defecto en tu ordenador y es completamente compatible.
Si utilizas Mac OS or Linux, Videolan es una alternativa compatible de código abierto.

Este formato es compatible con el KaraFun Player, un programa de karaoke gratuito. Te permite activar o desactivar los coros y la voz principal, además de cambiar el tono o el tempo.

Con tu compra podrás descargar el vídeo tantas veces como quieras en todos estos formatos.

Acerca de

Tonalidad idéntica al original: C, E, Re♭, Am

La canción empieza a capella

Fecha de publicación: 1955
Géneros: Humor, Canción francesa, En francés
Autor: Boris Vian
Compositor: Alain Goraguer

Todos los archivos disponibles para descargar son pistas reproducidas, no es la música original.

Letra La complainte du progrès

La complainte du progrès
Autrefois pour faire sa cour on parlait d'amour
Pour mieux prouver son ardeur on offrait son cœur
Maintenant, c'est plus pareil ça change, ça change
Pour séduire le cher ange on lui glisse à l'oreille
Ah, Gudule
Viens m'embrasser et je te donnerai
Un frigidaire, un joli scooter un atomixer, et du Dunlopillo
Une cuisinière avec un four en verre
Des tas de couverts et des pelles à gâteaux
Une tourniquette pour faire la vinaigrette
Un bel aérateur pour bouffer les odeurs
Des draps qui chauffent un pistolet à gauffres un avion pour deux et nous serons heureux
Autrefois s'il arrivait que l'on se querelle l'air lugubre on s'en allait en laissant la vaisselle
Maintenant, que voulez-vous
La vie est si chère
On dit rentre chez ta mère et on se garde tout
Ah, Gudule
Excuse-toi ou je reprends tout ça
Mon frigidaire mon armoire à cuillères mon évier en fer et mon poêle à mazout
Mon cire-godasses mon repasse-limaces mon tabouret à glace et mon chasse filou
La tourniquette à faire la vinaigrette
Le ratatine-ordures et le coupe-friture
Et si la belle se montre encore rebelle on la fiche dehors pour confier son sort
Au frigidaire à l'efface-poussière à la cuisinière au lit qu'est toujours fait
Au chauffe-savates au canon à patates à l'éventre-tomates à l'écorche-poulet
Mais très très vite on reçoit la visite d'une tendre petite qui vous offre son cœur
Alors on cède car il faut qu'on s'entraide et l'on vit comme ça jusqu'à la prochaine fois
Et l'on vit comme ça jusqu'à la prochaine fois et l'on vit comme ça
Jusqu'à la prochaine fois

Queda prohibida su reproducción

Informar de un error en la letra

Enviar Cancelar